Édition de la grille

L'éditeur de grille regroupe sur un même écran les éléments suivants :

  • L'impact sur la masse salariale que représente la transition vers la grille
  • La formule des salaires qui lie entre eux les composants de la grille
  • L'ensemble des paliers de la grille
  • Les salaires des membres de l'équipe

La masse salariale

L'une des questions récurrentes posée lors de la transition vers une grille de salaire est la question du coût. C'est pourquoi l'outil affiche en permanence un calcul de l'augmentation de la masse salariale. Ainsi quelque soit les modifications apportées à la grille, vous aurez toujours sous les yeux la mesure de l'impact.

La formule de la grille

Les composants choisis pour figurer dans votre grille se retrouvent dans la formule de la barre latérale. En cliquant sur ceux-ci, vous pourrez éditer le nom ou la description des composants. Cliquez sur Modifier pour valider les changements.

La description des composants figurera dans la présentation de la grille. N'hésitez pas à vous l'approprier en rédigeant des descriptions qui parleront à l'équipe.

Les paliers de la grille

Vous trouverez dans cette section la liste des paliers avec leur noms et leur montants. À l'issue de la génération de la grille, des valeurs auront été associées à chacun, en fonction de vos souhaits (plus de détails dans l'article Génération de la grille).

Que vérifier pour chacun des composants ?

  • Les paliers du Métier correspondent à la base de salaire d'une nouvelle recrue. Assurez-vous que cette base est cohérente vis à vis du marché et que les écarts entre métiers sont justifiés. Nous vous inviter à consulter notre guide de définition du salaire de base.
  • Pour l'Expérience, les paliers correspondent à un coefficient multiplicateur. L'évolution pourra être constante, croissante ou décroissante suivant vos choix lors de la génération. L'expérience étant intimement liée à la base métier, il est conseillé d'effectuer plusieurs tests en générant plusieurs grilles jusqu'à ce que la tendance vous corresponde plutôt que d'éditer individuellement les paliers.
  • Les paliers de l'Ancienneté valorisent les compétences communes à toute l'entreprise. Il faut ici s'assurer que l'écart en compétences est justement valorisée par le gain en rémunération.
  • Les niveaux de Management correspondent aux responsabilités hiérarchiques. Vous pouvez ici valoriser l'impact que peut avoir un manager au sein de l'équipe.
  • Si vous avez choisi d'inclure le Lieu de travail, vous pouvez faire varier les salaire en fonction d'un coefficient par ville. Il est conseillé d'utiliser ce coefficient pour s'adapter au coût de la vie et au marché de l'emploi. Attention toutefois à garder un œil sur les salaires : une très légère modification aura un grand impact. 

Chaque palier peut être édité individuellement comme ceci :

En guise d'aperçu la  masse salariale est recalculée à chaque changement mais vous pouvez annuler à tout moment. Les changements ne sont véritablement validés qu'une fois cliqué sur Modifier.

Utilisez la barre de défilement horizontale pour accéder aux composants non visibles à l'écran.

Les salaires de l'équipe

La définition de la grille et la qualification des salariés permet de calculer le nouveau salaire de chacun. Cette section récapitule les salaires actuels tels que définis durant l'import, en comparaison avec les nouveaux salaires post-grille. La dernière colonne offre une visualisation du gain en salaire entre les deux.

En passant la souris sur chaque salarié, un aperçu de sa qualification s'affichera. Cliquez sur un salarié pour ouvrir l’éditeur de rémunération.

L’affinage de la grille

Maintenant que chacune des sections a été présentée nous pouvons rentrer dans le vif du sujet : comment évaluer la qualité de la grille et comment corriger les éventuels problèmes.

  1. La première étape est de s'assurer que l'augmentation de masse salariale est raisonnable par rapport à votre budget. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez ajuster les paramètres de la grille en baissant les montants puis générer une nouvelle grille. Ne pas hésiter à répéter l’opération plusieurs fois.
  2. Dans un second temps, c'est la cohérence des paliers qui s'agira d'observer. Gardez à l'esprit que la grille a vocation à être présentée en interne et approuvée par l'équipe. Les bases de salaire des métiers peuvent être sujet à controverse, n'hésitez pas à les ajuster pour qu'elles soient cohérentes entre elles. De même, vérifiez que les montants de l'ancienneté et les niveaux de management (générés automatiquement) sont raisonnables.
  3. Enfin, l'étape finale est la relecture des salaires. C'est la plus importante car elle aboutira à une série d'augmentations. Pour vous aider dans la comparaison, la jauge présente dans la quatrième colonne permet d'identifier les augmentations les plus élevées.

Par rapport aux salaires, trois cas de figures sont possibles :

  • Si les gains de salaires sont globalement trop élevés, il est conseillé de générer une nouvelle grille avec des paramètres différents ou d'éditer les montants des paliers. 
  • S'il ne s'agit que de cas isolés, il est plus intéressant de s'intéresser aux qualifications individuelle et d'ajuster manuellement le salaire. La procédure d'ajustement est détaillée dans l'article Définir une rémunération.
  • Les augmentations sont raisonnables et les qualifications sont justifiés. 


Félicitations, votre première version de la grille est prête ! 🎉

Toujours besoin d’aide ? Nous contacter Nous contacter